speaker-info

David Koss

Compagnon d'organisations apprenantes

Qui êtes-vous ?

D’un point de vue état civil : David Koss, 36 ans, marié, deux enfants, français, né à Jérusalem de parents argentins (et oui ça fait un beau mélange).

D’un point de vue professionnel, j’ai travaillé toute ma vie dans l’IT en démarrant sur des postes opérationnels comme graphiste et développeur Web pour arriver à des rôles de management desquels j’ai assez vite glissé vers le coaching. Pour moi le poste de coach s’est imposé comme une évidence, car je suis assez fainéant, tout en ayant toujours eu envie d’aider les gens, mais sans aimer le style directif… En fait le coaching est sûrement un moyen de canaliser mes névroses 😉

Quelle est votre profession ?

Compagnon d’organisations apprenantes (avant je disais coach agile, mais j’ai arrêté parce que ce que je fais ne peut se résumer à du coaching ou de l’agilité… Venez voir ma session pour en savoir plus…).
Je propose mes services sous forme de prestations via la société de conseil ANEO dont je suis salarié.

Quel thème voulez-vous aborder à flowcon?

J’ai constaté que beaucoup de mes confrères (et moi-même à mes débuts) avons le réflexe un peu inavoué de considérer qu’accompagner l’adoption de l’agilité dans une organisation passait quasiment en premier lieu par choisir un framework comme Scrum ou Kanban, former les gens, puis les accompagner sur les différents aspects de la démarche. Or j’ai fini, au bout de quelques années, par me dire que ça n’était vraiment pas une approche satisfaisante pour moi, car c’était encore trop directif à mon goût…
Ma session sera l’occasion de vous détailler ce constat et de parler des solutions que j’explore et expérimente aujourd’hui. Ca parlera de concepts comme Agnostic Agile, Heart Of Agile ou OpenSpace Agility… Vous pouvez lire le descriptif de ma session pour en savoir un peu plus.

Qu’est ce qui vous ferait dire “Waouh” à la conférence ?

Que des gens viennent me voir à la fin de ma session en me disant que ça les a convaincus de tester le genre d’approche que je défends et qu’ils me demandent de les aider 😊
A l’inverse, j’aimerais bien aussi voir des sessions qui me retournent le cerveau… Mais pour ça j’ai plutôt confiance car ça a déjà été le cas avec les éditions précédentes (à l’époque où c’était encore LKF).

Qu’est ce qui vous fera penser que les participants ont beaucoup appris à la conférence ?

Idéalement ça serait d’entendre parler de nouvelles approches pendant la conférence et de constater ensuite qu’elles sont expérimentées dans les entreprises.

Quel est le votre mot préféré ?

Sincèrement, qui a un mot préféré ??? 😉 Mais j’ai tendance à dire aux personnes que j’accompagne que le mot « Expérimentation » a des effets assez magique pour débloquer les situations…

Quel son, quel bruit aimez-vous ?

J’aime bien le bruit des vagues (paradoxalement j’habite très loin de la mer…)

Quelle est la plante, l’arbre ou l’animal en lequel vous souhaiteriez être réincarné ?

Je n’envie vraiment pas le sort de ces pauvres êtres… Peut-être que le chat me semble être la moins pire des options…

Quelle est la question que vous aimeriez qu’on vous pose et que nous avons oubliée ?

Quelle est votre mission sur terre ?
Je pense que je serais assez embêté pour y répondre, mais ça parlerait sûrement d’apporter plus de respect et de sérénité dans les entreprises…

Session

Framework agile : La tentation de la pilule bleue

Denderah

Speaker’s pitch J’ai fait ce choix moi aussi par le passé. J’ai pris la pilule bleue ! La pilule de la facilité… Elle prenait différents noms : Scrum, Kanban, Lean Startup, SAFe… Je voulais un chemin, des étapes définies, des réponses, des réponses à tout, pas me poser des questions. Ça semblait si simple… La pilule rouge ? Quel […]

Français
VOIR PLUS